Hâpy Services

Permanent roaming : l’envers du décor

Vous êtes-vous déjà demandé comment une cargaison peut être suivie de manière transparente à travers les continents ou comment un véhicule autonome peut communiquer sans problème au-delà des frontières ?

Bienvenue dans le monde du permanent roaming au sein de l’Internet des objets (IoT), la force invisible mais cruciale qui permet aux appareils de rester connectés à l’échelle mondiale.

Cependant, le maintien de cette connectivité ininterrompue se heurte à des obstacles, les restrictions à l’itinérance permanente entraînant des défis tels que des coûts élevés et une gestion complexe.

Dans cet article, nous allons approfondir le concept de permanent roaming pour l’IoT, discuter des défis qu’elle pose et explorer des solutions potentielles.

Permanent Roaming pour l’IoT, c’est quoi ?

Le concept de roaming, familier aux utilisateurs de téléphones portables depuis de nombreuses années, permet d’utiliser un appareil avec une carte SIM enregistrée dans un pays donné sur le réseau d’un autre pays. Ce service repose sur des accords de réciprocité entre les opérateurs de téléphonie mobile, impliquant l’échange de frais de roaming.

Pour les appareils de l’Internet des Objets (IoT), susceptibles d’être déployés ou transportés à travers le monde, le roaming s’avère particulièrement utile. En effet, contrairement à un appareil national limité au réseau de son opérateur, un appareil en roaming sur l’IoT peut se connecter à plusieurs réseaux, garantissant ainsi une connectivité plus fiable et étendue.

Parlons maintenant de permanent roaming : il s’agit d’une situation où un appareil IoT reste connecté à un réseau étranger (hors de son pays d’origine) pendant une période prolongée. Ce concept est crucial pour de nombreuses applications IoT, telles que :

  • Le suivi d’actifs à l’échelle mondiale : imaginez un conteneur maritime équipé d’un capteur de localisation. Grâce au permanent roaming, sa position peut être suivie en temps réel, qu’il traverse les océans ou qu’il se trouve à l’intérieur des terres d’un pays étranger.
  • Les véhicules connectés autonomes : pour assurer une communication et une navigation fluides à travers les frontières, ces véhicules nécessitent une connectivité cellulaire permanente, y compris en roaming.
  • Les appareils médicaux portables : les dispositifs médicaux connectés à des patients voyageant à l’étranger doivent pouvoir transmettre des données en continu, ce que permet le permanent roaming.

Permanent roaming : Restrictions à travers le monde

Si de nombreux pays autorisent le Permanent roaming sans contraintes majeures, certains grands pays ont mis en place des limitations sur cette pratique. La carte ci-dessous présente les pays où le Permanent roaming est interdit et ceux où les opérateurs locaux ont imposé des restrictions.

pays restreignant le Permanent roaming

Europe

Le permanent roaming est autorisé et l’Organe des régulateurs européens des communications électroniques (ORECE) a suggéré qu’une réglementation visant à promouvoir l’itinérance permanente contribuerait à stimuler la concurrence et l’innovation.

Amérique du Nord

Il n’existe pas de réglementation spécifique, mais les opérateurs de réseaux mobiles (MNO) prennent généralement des mesures proactives pour imposer des restrictions strictes aux connexions d’itinérance entrantes.

Brésil

Le permanent roaming n’est pas autorisé au Brésil. Les opérateurs locaux sont tenus de s’assurer qu’il n’y a pas de tels appareils connectés sur leurs réseaux.

Turquie

Le permanent roaming c’est-à-dire l’utilisation des services de permanent roaming sur le même appareil pendant plus de 120 jours, n’est pas autorisée.

Il est important de noter que la limite est généralement fixée à 90 jours cumulés sur une période de 120 jours.

Moyen-Orient

En Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, il n’y a pas d’interdiction explicite, mais les services doivent être fournis par un opérateur local agréé.

Inde

Obligation de se conformer aux règles de connaissance du client (Know Your Customer, KYC) ainsi que restriction générale sur l’itinérance permanente. En 2017, la recommandation de l’Autorité de régulation des télécommunications de l’Inde (Telecom Regulatory Authority of India) proposait d’assouplir les règles d’itinérance permanente sur une base réciproque avec des pays spécifiques.

Chine

L’itinérance permanente est interdite. Les entreprises fournissant des services de communication en Chine doivent détenir une licence.

Australie

Aucune réglementation, mais les opérateurs de réseaux mobiles interdisent explicitement l’utilisation des appareils en itinérance entrante une fois qu’ils ont dépassé une certaine période (généralement 6 mois).

Les autres pays et permanent roaming

De nombreux autres pays, en plus de ceux montrés sur cette carte, ont également des règles concernant le permanent roaming. Parfois, il s’agit d’interdictions explicites. Dans d’autres cas, il s’agit d’interdictions de fait basées sur des exigences de licence locale, de souveraineté des données ou d’autres problèmes similaires.

Le permanent roaming : Un défi à la connectivité globale de l'IoT

Si le permanent roaming s’avère indispensable pour de nombreuses applications IoT, il soulève deux problématiques majeures :

Conformité réglementaire et coûts exorbitants

La continuité de service dépend du respect des réglementations et des règles des opérateurs partenaires. Si la connectivité sous-jacente à votre application ne respecte pas ces exigences, vos appareils risquent d’être déconnectés brutalement, impactant gravement la continuité de service, la satisfaction client et les coûts.

Imaginez le pire scénario : un accord conclu de bonne foi avec un opérateur partenaire oblige la désactivation soudaine de vos appareils sur un marché spécifique. Le retour à la conformité peut nécessiter un “truck-roll”, c’est-à-dire l’envoi d’un technicien pour remplacer physiquement chaque carte SIM.

Transforma Insights estime le coût moyen d’un “truck-roll” à 190 USD par appareil (pouvant grimper bien plus haut). 

À l’échelle de votre parc d’appareils, le retour à la conformité devient un gouffre financier, terni par une expérience client désastreuse. Des frais juridiques conséquents peuvent également s’ajouter.

En Amérique du Nord, par exemple, où les limites au permanent roaming découlent de choix stratégiques des opérateurs plutôt que de réglementations, l’infraction aux règles peut entraîner des hausses tarifaires punitives à l’encontre des opérateurs et MVNO ayant commercialisé la connectivité en permanent roaming. Ce type de pratique s’est intensifié en Amérique du Nord depuis 2020.

Faible transparence et dépendance excessive

Le permanent roaming est largement utilisé pour connecter les appareils IoT. Dans certains cas extrêmes, jusqu’à 50% des connexions cellulaires IoT d’un pays reposent sur du roaming, même pour des appareils statiques.  Pour les fournisseurs de connectivité, le roaming est le moyen le plus simple d’offrir une couverture globale.

Cependant, cette pratique manque souvent de transparence vis-à-vis du client. Les opérateurs mobiles et les MVNO utilisent fréquemment le roaming pour connecter des appareils sur des réseaux concurrents, alors que moins de 2% des connexions cellulaires correspondent à un véritable roaming régulier justifiant l’utilisation d’une carte SIM hors zone de couverture.

Le reste du marché IoT se divise entre les 48% d’appareils statiques (par exemple, distributeurs automatiques de billets, ascenseurs, compteurs intelligents) n’ayant aucune vocation à l’itinérance internationale, et les 50% potentiellement itinérants (voitures connectées, bracelets électroniques, montres connectées) qui possèdent néanmoins un “marché domestique” et seraient sujets aux restrictions sur le permanent roaming si leur connectivité domestique reposait elle-même sur du roaming. En résumé, de nombreux appareils, qu’ils soient statiques ou mobiles, dépendent aujourd’hui d’un système opaque et source de défis.

Complexité de la gestion de réseau

La gestion des connexions à de multiples réseaux hétérogènes est un défi de taille. Chacun d’eux peut présenter des tarifs, des zones de couverture et des exigences techniques distincts. Harmoniser ces aspects disparates s’avère complexe et chronophage.

illustration Permanent roaming

Multiplication des partenaires

Collaborer avec de nombreux partenaires réseau implique la conclusion de contrats, la gestion financière et l’assurance d’une qualité de service homogène sur tous les réseaux. Cela se traduit par une multitude de factures et de contrats, autant de tâches complexes et éloignées du cœur de métier de l’entreprise.

Flexibilité réduite

L’impossibilité de recourir au permanent roaming peut entraver le fonctionnement optimal des appareils lors de déplacements internationaux. Cela pose problème aux clients qui attendent une expérience cohérente.

Planification accrue

Ne pouvant s’appuyer sur une connexion unique et universelle, l’entreprise doit anticiper davantage. Cela peut ralentir les processus et compliquer l’expansion. Des questions de souveraineté et de conformité des données peuvent surgir, nécessitant une planification supplémentaire.

Qui est concerné par le Permanent roaming ?

Le permanent roaming impacte potentiellement tous les acteurs utilisant la connectivité cellulaire pour leurs appareils IoT. Même si vous n’en avez pas conscience aujourd’hui, il est possible que vos appareils soient déjà en situation de roaming et exposés à des problèmes de conformité à l’avenir.

Les applications pour lesquelles les appareils voyagent véritablement entre pays, comme le suivi de conteneurs maritimes, sont moins à risque. En revanche, la grande majorité des appareils IoT sont concernés, en particulier ceux déployés sur plusieurs territoires.

Si vous opérez dans un seul pays, votre opérateur partenaire ou MVNO gère probablement la situation de manière adéquate. Cependant, si votre parc d’appareils est réparti dans plusieurs pays, il est crucial de vérifier que votre fournisseur respecte ses obligations pour assurer une connectivité appropriée. En résumé, le permanent roaming est un sujet qui vous concerne, même si son fonctionnement vous semble transparent.

Contourner les obstacles du Permanent roaming : vers une connectivité IoT sans frontières

Heureusement, plusieurs solutions permettent de contourner les problèmes liés au Permanent roaming. L’élément clé est de faire appel à un fournisseur de services managés disposant de partenariats avec des opérateurs mobiles et des MVNO locaux. Alternativement, la gestion de relations directes avec des opérateurs mobiles peut être réalisée via des plateformes d’agrégation dédiées à la connectivité.

Notre solution HâpySIM

Facilitez la connectivité IoT cellulaire avec notre toute dernière carte SIM M2M

eSIM (carte SIM embarquée)

L’eSIM révolutionne le paysage de l’IoT. Cette technologie dote les appareils de cartes SIM programmables, configurables à distance par liaison radio. Grâce à l’eSIM, les appareils IoT peuvent basculer entre différents opérateurs mobiles sans nécessiter de remplacement physique de la carte SIM, simplifiant ainsi la gestion de la connectivité. 

En exploitant l’eSIM, il est possible de permuter entre un profil local et plusieurs profils d’itinérance tous les 90 jours, contournant ainsi les restrictions du permanent roaming. De nombreux fournisseurs de services managés proposent cette solution pour y remédier. Les nouvelles spécifications eSIM dédiées à l’IoT permettront de simplifier davantage le provisionnement et l’orchestration de la connectivité.

 

Multi-IMSI (identité internationale de l'abonné mobile)

Les solutions Multi-IMSI permettent à une carte SIM physique unique d’embarquer plusieurs IMSI provenant de différents opérateurs mobiles. Cela autorise l’appareil à basculer de manière transparente entre les réseaux tout en conservant une seule carte SIM. 

En sélectionnant intelligemment l’IMSI optimal en fonction de critères tels que la qualité du réseau et le coût, les solutions Multi-IMSI optimisent la connectivité et réduisent la complexité opérationnelle. Néanmoins, elles nécessitent la présence locale ou des partenariats du fournisseur de services managés.

Plateformes d'agrégation

Les plateformes d’agrégation de gestion de la connectivité (CMP) jouent le rôle d’intermédiaires entre les propriétaires d’appareils IoT et divers opérateurs mobiles. Ces plateformes offrent une interface unique pour gérer la connectivité, le provisionnement, la facturation et la génération de rapports sur plusieurs réseaux. En consolidant ces tâches, les plateformes d’agrégation simplifient la gestion du permanent roaming pour les appareils IoT. De nouveaux acteurs comme IOTM et ConnectedYou ciblent les entreprises plutôt que les opérateurs mobiles pour résoudre la problématique de la gestion de réseaux multiples.

Algorithmes dynamiques de sélection de réseau

Certaines plateformes d’agrégation proposent des algorithmes dynamiques de sélection de réseau. Ces algorithmes intelligents peuvent être intégrés aux appareils IoT afin de choisir en temps réel le réseau le plus adapté en fonction de paramètres comme la force du signal, la latence et le coût.

Notre conclusion sur le permanent roaming

À l’heure de l’explosion mondiale de l’IoT, les défis liés au permanent roaming prennent de l’ampleur. Heureusement, des solutions innovantes telles que l’eSIM, le Multi-IMSI, les plateformes d’agrégation et les algorithmes dynamiques de sélection de réseau permettent d’atténuer efficacement ces obstacles. Ces solutions ne font pas qu’alléger la gestion de la connectivité, elles optimisent également la rentabilité et l’efficacité opérationnelle des déploiements IoT.

Le secret ? Sélectionner un partenaire stratégique tel que Hapy Services, qui met à disposition une panoplie de services simplifiant considérablement la gestion de la connectivité pour vos appareils IoT.

Partagez cet article

Nos récents articles

Télémaintenance IoT- L’essentiel à savoir
Conseil

Télémaintenance : L’essentiel à savoir

L’époque où les techniciens devaient se rendre physiquement sur chaque site pour dépanner et réparer les équipements est révolue. La télémaintenance a révolutionné la façon dont nous gérons et maintenons les appareils IoT, offrant une myriade d’avantages qui vont bien au-delà de la simple commodité.

Avec HâpyCO, Connectez vos équipements, Partout,
en Toute Sécurité

Concentrez-vous sur votre cœur de métier, et externalisez le maintien en condition opérationnelle de votre infrastructure IoT privée.
Prêt à connecter HâpyCO avec IP privée fixe