Hâpy Services

Zero Trust Network Access (ZTNA) : L’essentiel à savoir

L’essor des technologies dans les flux de travail des entreprises s’accompagne d’une multiplication des cybermenaces qui en profitent. 

Le coût de la cybercriminalité a plus que doublé entre 2020 et 2022, le vol d’identifiants étant le vecteur d’attaque le plus courant des cyberattaques.
Source: Statista

Les organisations proposant des modèles de travail hybrides et à distance augmentent leur surface d’attaque car leurs utilisateurs et leur infrastructure informatique sont davantage exposés. Elles doivent donc déployer des contre-mesures pour atténuer le cyber-risque introduit par cette nouvelle réalité informatique.

Les gouvernements en sont également conscients. La nouvelle directive NIS2 vise à améliorer la gestion des cyber-risques dans l’Union européenne, en réponse à l’émergence massive de cybermenaces qui effraient les institutions privées et publiques à travers l’Europe.

L’architecture à “Zero trust” est une stratégie de sécurité majeure recommandée par la directive et les experts en informatique pour atténuer les cyber-risques. 

Cet article explique ce qu’est le modèle Zero Trust Network Access (ZTNA) et les avantages qu’il peut apporter aux entreprises en matière de sécurité.

 

Qu'est-ce que le Zero Trust Network Access (ZTNA)

Le Zero Trust Network Access (ZTNA) est une solution de sécurité informatique permettant un accès distant sécurisé aux applications, données et services d’une organisation, en se basant sur des politiques de contrôle d’accès strictes et définies. Contrairement aux réseaux privés virtuels (VPN) qui octroient un accès à l’intégralité d’un réseau, le ZTNA ne donne accès qu’à des services ou applications spécifiques. Face à la multiplication des utilisateurs accédant aux ressources à distance, le ZTNA permet de combler les lacunes inhérentes aux autres technologies et méthodes d’accès distant sécurisé.

Comment fonctionne le le Zero Trust Network Access (ZTNA)

Voici comment fonctionne généralement le Zero Trust Network Access (ZTNA)  :

  1. Authentification: Lorsqu’un utilisateur ou un appareil tente d’accéder à une ressource du réseau, la solution ZTNA vérifie son identité via des mécanismes d’authentification tels que le couple nom d’utilisateur/mot de passe, l’authentification multifacteur (MFA) ou l’authentification biométrique.

  2. Évaluation de la sécurité du poste: Ensuite, la solution ZTNA évalue la posture de sécurité du terminal de l’utilisateur, en vérifiant notamment la présence de correctifs, mises à jour et mises à niveau.

  3. Contrôle d’accès granulaire: Sur la base d’informations contextuelles telles que le rôle de l’utilisateur, le type d’appareil, la sensibilité de la ressource demandée et l’heure d’accès, la solution ZTNA applique des politiques d’accès strictes. Cela permet de limiter l’accès à une application ou un système spécifique.

  4. Tunnel sécurisé: Une fois l’utilisateur ou l’appareil authentifié et autorisé, la solution ZTNA crée un tunnel chiffré sécurisé entre celui-ci et la ressource à laquelle il tente d’accéder. Ce tunnel garantit la protection des données transmises contre toute interception ou altération.

Avantages du Zero Trust Network Access (ZTNA)

Dans le monde actuel basé sur le cloud, le ZTNA offre de nombreux avantages aux entreprises en quête d’une gestion des accès plus sécurisée. Voici quelques-uns de ses principaux atouts :

  • Authentification renforcée : Le ZTNA s’appuie sur une palette de méthodes d’authentification utilisateur et appareil, telles que l’authentification par question-réponse, l’identification biométrique et l’authentification multifacteur (MFA). Ces mécanismes jouent un rôle essentiel dans la protection des ressources.
  • Accès distant sécurisé et flexible : Le ZTNA permet un accès distant sécurisé depuis n’importe quel endroit et appareil, à condition de réussir la vérification d’identité. Cette flexibilité est idéale face à la hausse du travail à distance.
  • Sécurité renforcée de l’entreprise : Le ZTNA applique la philosophie du “Zero Trust” : “Ne jamais faire confiance, toujours vérifier”. Cela aide les organisations à réduire leur surface d’attaque et atténuer les risques de brèches ou d’attaques internes et externes.
  • Déploiement simplifié et sécurité accrue : Les solutions ZTNA basées sur le cloud sont faciles à déployer et réduisent le risque d’octrois d’accès accidentels.
  • Gestion des autorisations simplifiée : Le ZTNA offre une flexibilité pour attribuer de nouvelles autorisations à un utilisateur ou un appareil en cas de besoin.
  • Amélioration de la traçabilité et de la visibilité : Le ZTNA permet un meilleur suivi et une meilleure visibilité sur l’activité des utilisateurs et des appareils, ainsi que sur les tentatives d’accès, grâce aux journaux de trafic. Ces informations précieuses facilitent la surveillance et l’audit de la sécurité.
  • Contrôle d’accès granulaire : Comparé aux VPN (réseaux privés virtuels) et aux VDI (infrastructures de bureau virtuel), le ZTNA offre un contrôle plus granulaire sur l’accès au réseau. Cette approche minutieuse minimise les risques d’accès non autorisés.
  • Validation de la posture de sécurité des appareils : Le ZTNA permet de valider la posture de sécurité des appareils (système d’exploitation, pare-feu, antivirus, adresse IP source, cryptage du disque), contribuant ainsi à la stratégie globale de cybersécurité.

Comment implémenter le Zero Trust Network Access (ZTNA) ?

Il existe deux approches pour implémenter le ZTNA : initiée par le point de terminaison ou initiée par le service.

  • Initiée par le point de terminaison (Endpoint-Initiated) : Comme son nom l’indique, l’utilisateur initie l’accès à une application depuis un appareil connecté, de manière similaire à un SDP (Secure Data Platform). Un agent installé sur l’appareil communique avec le contrôleur ZTNA, qui effectue l’authentification et se connecte au service souhaité.

  • Initiée par le service (Service-Initiated) : À l’inverse, la connexion est initiée par un intermédiaire entre l’application et l’utilisateur. Cela nécessite un connecteur ZTNA léger positionné devant les applications métier hébergées sur site ou chez des fournisseurs de cloud. Une fois que la connexion sortante de l’application demandée authentifie l’utilisateur ou une autre application, le trafic passe par le fournisseur de services ZTNA, isolant les applications de l’accès direct via un proxy. L’avantage ici est qu’aucun agent n’est requis sur les appareils des utilisateurs finaux, ce qui le rend plus attrayant pour les appareils non gérés ou BYOD (Bring Your Own Device) pour l’accès des consultants ou des partenaires.

Il existe également deux modèles de déploiement pour le ZTNA : le ZTNA autonome et le ZTNA en tant que service (ZTNAaaS).

  • ZTNA autonome : Cette option nécessite que l’organisation déploie et gère tous les éléments du ZTNA, qui se situe en périphérie de l’environnement (cloud ou datacenter) et négocie les connexions sécurisées. Bien que cela convienne aux organisations réticentes au cloud, le déploiement, la gestion et la maintenance deviennent des charges supplémentaires.

  • ZTNA en tant que service (ZTNAaaS) : Avec le ZTNA hébergé dans le cloud, les organisations peuvent tirer parti de l’infrastructure du fournisseur de cloud pour tout, du déploiement à l’application des politiques. Dans ce cas, l’organisation acquiert simplement des licences d’utilisateur, déploie des connecteurs devant les applications sécurisées et laisse le fournisseur de cloud/ZTNA fournir la connectivité, la capacité et l’infrastructure. Cela simplifie la gestion et le déploiement, et le ZTNA délivré par le cloud peut garantir la sélection du chemin de trafic optimal pour la latence la plus faible pour tous les utilisateurs.

ZTNA vs VPN : Quelle est la différence ?

ZTNA et VPN font tous deux partie des solutions d’accès sécurisé aux réseaux. Bien qu’ils permettent tous les deux l’accès à distance, le ZTNA présente plusieurs avantages significatifs par rapport au VPN, notamment en matière de confiance et de contrôle d’accès des utilisateurs aux ressources du réseau.

Différences clés

  • Vérification de la sécurité des points de terminaison : Même si cela ne s’applique pas aux équipements distants, les VPN ne vérifient pas nativement la posture de sécurité des points de terminaison (appareils utilisateurs humain). Des logiciels supplémentaires doivent être installés et constamment mis à jour. Le ZTNA effectue d’abord une vérification de bout en bout et n’établit pas de connexion tant que l’évaluation de la sécurité du point de terminaison n’est pas réussie.

  • Contrôle d’accès granulaire : Les VPN reposent sur la fiabilité des mots de passe et des pratiques de gestion des ressources par les utilisateurs.

    L’approche “Zero Trust” du ZTNA permet à une entreprise de contrôler les ressources qu’un utilisateur peut voir et utiliser grâce à un accès granulaire. Avec les VPN, l’accès à des environnements séparés nécessite la configuration et la gestion d’un autre contrôleur VPN, ce qui est peu pratique sauf si on utilise un prestataire pour le VPN Managé. Les solutions ZTNA limitent l’accès aux applications autorisées et offrent un contrôle granulaire, réduisant ainsi les risques de mouvement latéral des attaquants.

  • Surveillance et audit : Le suivi du trafic ou de l’activité des utilisateurs pour des audits est fastidieux avec les VPN. Les solutions ZTNA, quant à elles, fournissent des informations précieuses telles que l’identifiant de l’utilisateur, la méthode d’authentification, l’état du point de terminaison, la localisation GPS, etc.

  • Surface d’attaque : Une fois authentifiés, les VPN traditionnels accordent l’accès à l’ensemble du réseau. Cela expose toutes les ressources et crée une large surface d’attaque. Le modèle ZTNA applique le principe du “moindre privilège”, limitant ainsi la surface d’attaque en cas de brèche. Un service de VPN managé réduit considérablement ce risque.

  • Déploiement et gestion : Les VPN peuvent nécessiter l’installation de logiciels, la configuration de paramètres et le dépannage des problèmes de connexion, ce qui implique une sollicitation accrue de l’équipe informatique. Les solutions ZTNA, souvent basées sur le cloud, nécessitent une configuration minimale quel que soit l’emplacement ou l’appareil utilisé. Cela simplifie le flux de travail et réduit les interruptions potentielles.
Zero Trust Network Access ZTNA Vs VPN

Principaux cas d'utilisation du ZTNA (Zero Trust Network Access)

Le ZTNA offre de nombreux avantages en matière de sécurité dans le cloud. Voici quatre cas d’utilisation courants pour lesquels les organisations optent en premier lieu :

Alternative aux VPN pour les utilisateur distants

Les VPN sont souvent peu pratiques et lents pour les utilisateurs, peu sûrs et complexes à gérer. C’est pourquoi de nombreuses organisations cherchent à réduire, voire à éliminer, leur dépendance à ces solutions. Gartner avait prédit, “60 % des entreprises délaisseront majoritairement les VPN d’accès à distance au profit du ZTNA.”

Accès multicloud sécurisé

La sécurisation de l’accès aux environnements hybrides et multiclouds est un domaine de prédilection pour les organisations qui débutent leur migration vers le ZTNA. Avec l’adoption croissante des applications et services cloud par les entreprises, 37 % d’entre elles se tournent vers le ZTNA pour bénéficier d’un contrôle d’accès et d’une sécurité renforcés pour leurs stratégies multiclouds.

Réduction des risques liés aux tiers

La plupart des utilisateurs tiers se voient octroyer des accès trop étendus et accèdent souvent aux applications depuis des appareils non gérés, ce qui engendre des risques. Le ZTNA réduit considérablement ces derniers en garantissant que les utilisateurs externes n’accèdent jamais au réseau et que seuls les utilisateurs autorisés puissent accéder aux applications autorisées.

Intégration accélérée des fusions-acquisitions

Dans le cadre d’une fusion-acquisition classique, l’intégration peut s’étendre sur plusieurs années, le temps de fusionner les réseaux et de gérer les chevauchements d’adresses IP. Le ZTNA permet de réduire et de simplifier le temps et la gestion nécessaires pour assurer la réussite d’une fusion-acquisition, tout en apportant une valeur immédiate à l’entreprise.

Découvrez HâpyVPN, un VPN managé as a service

Votre Réseau Privé Industriel de confiance pour l’internet des objets et l’accès distant sécurisé.

Conclusion

Face à la complexité croissante des cybermenaces dans les environnements de travail à distance, l’adoption du ZTNA s’impose comme une solution révolutionnaire. En mettant en œuvre des solutions ZTNA, les organisations peuvent renforcer leur sécurité en vérifiant minutieusement l’identité des utilisateurs, en appliquant des contrôles d’accès granulaires et en supervisant l’activité du réseau en continu.

Cette approche proactive minimise considérablement le risque d’accès non autorisé et solidifie la posture globale de cybersécurité de l’entreprise. Le ZTNA devient ainsi une option incontournable pour les organisations qui cherchent à protéger leur main-d’œuvre distante contre des menaces en constante évolution.

Partagez cet article

Nos récents articles

Télémaintenance IoT- L’essentiel à savoir
Conseil

Télémaintenance : L’essentiel à savoir

L’époque où les techniciens devaient se rendre physiquement sur chaque site pour dépanner et réparer les équipements est révolue. La télémaintenance a révolutionné la façon dont nous gérons et maintenons les appareils IoT, offrant une myriade d’avantages qui vont bien au-delà de la simple commodité.

Avec HâpyCO, Connectez vos équipements, Partout,
en Toute Sécurité

Concentrez-vous sur votre cœur de métier, et externalisez le maintien en condition opérationnelle de votre infrastructure IoT privée.
Prêt à connecter HâpyCO avec IP privée fixe