Hâpy Services

Cybersécurité dans l’IoT : L’essentiel à savoir

Cybersécurité IoT-L'essentiel-à-savoir

La cybersécurité IoT est devenue un défi majeur depuis que la révolution de l’Internet des Objets (IoT) a considérablement simplifié nos vies quotidiennes.

En 2020, une étude de SonicWall a dévoilé une augmentation de 50% des attaques par malware ciblant les solutions IoT. Ces chiffres ne se résument pas à de simples statistiques ; ce sont des signaux d’alerte face à une menace croissante.

Imaginez un monde où chaque objet connecté, du thermostat intelligent à la voiture autonome, pourrait devenir une porte d’entrée pour des acteurs malveillants. C’est dans ce contexte que l’Europe devient le théâtre principal de ces assauts cybernétiques. Pour faire face à cette menace grandissante, l’innovation se dresse comme notre meilleur rempart.

Dans cet article, nous allons nous plonger dans trois axes essentiels. Tout d’abord, nous allons décortiquer les différents types de cyberattaques. Ensuite, nous explorerons des exemples concrets de cyberattaques, où même des appareils aussi communs qu’un thermostat intelligent peuvent jouer un rôle inattendu. Enfin, nous nous pencherons sur les recommandations et les solutions novatrices qui émergent pour contrer cette menace persistante.

Les différents types de cyberattaques dans l'IoT

Il existe plusieurs types de cyberattaques dans l’IoT, nous allons les classer dans 4 catégories, à savoir les attaques physiques, logicielles, réseau et par cryptage : 

Cybersécurité IoT : Les différents types de cyberattaques dans l'IoT

Les Attaques Physiques

Attaque par déni de service physique

Cette attaque vise à endommager ou détruire physiquement un appareil IoT pour le rendre inopérant. Par exemple, débrancher un capteur ou un dispositif de surveillance peut provoquer une interruption du service, créant des failles de sécurité dans la zone qu’il couvre.

Manipulation du hardware

Il s’agit de la modification physique du matériel d’un appareil IoT pour y installer un micrologiciel malveillant ou pour extraire des données sensibles. Les attaquants peuvent manipuler les composants électroniques pour compromettre la fonctionnalité de l’appareil.

Attaque par injection de fautes

Cette méthode perturbe le fonctionnement électrique d’un appareil IoT pour le faire dysfonctionner. Par exemple, manipuler le courant électrique alimentant un dispositif peut entraîner des erreurs de fonctionnement, affectant la fiabilité de l’appareil.

Exemple : Un individu malveillant peut physiquement accéder à une caméra de sécurité IoT et la débrancher pour empêcher la surveillance d’une zone.

Les Attaques logicielles

Malwares

Les malwares sont des logiciels malveillants installés sur des appareils IoT pour voler des données, prendre le contrôle de l’appareil ou perturber son fonctionnement. Ces programmes peuvent se propager rapidement dans un réseau d’appareils interconnectés.

Attaques par injection de code

Cette méthode implique l’injection de code malveillant dans le firmware ou le logiciel d’un appareil IoT pour prendre le contrôle de l’appareil. Cela peut permettre aux attaquants de manipuler les fonctionnalités de l’appareil à leur avantage.

Attaques par rebond

Les attaques par rebond exploitent des vulnérabilités logicielles pour passer d’un appareil IoT infecté à d’autres appareils du réseau. Cela peut créer une chaîne d’infections, facilitant la propagation de logiciels malveillants.

Exemple : Un pirate informatique peut exploiter une vulnérabilité dans le firmware d’un routeur IoT pour installer un botnet, un réseau de machines infectées pouvant être utilisées pour lancer des attaques DDoS.

Cybersécurité IoT - Les différentesattaques

Les Attaques Réseau

Attaques par déni de service (DoS)

Ces attaques consistent à saturer un appareil ou un réseau IoT avec du trafic afin de le rendre indisponible. Cela peut perturber le fonctionnement normal de l’appareil ou empêcher son accès par d’autres dispositifs.

Attaques par Man in the middle (MitM)

L’attaquant intercepte les communications entre un appareil IoT et un autre appareil ou serveur pour voler des données ou modifier les communications. Cela peut compromettre la confidentialité et l’intégrité des échanges.

Attaques de relecture

Capture et relecture de messages réseau pour obtenir des informations sensibles ou pour usurper l’identité d’un appareil IoT. Cela peut permettre à un attaquant d’obtenir des données confidentielles ou d’usurper le contrôle d’un dispositif.

Exemple : Un pirate informatique peut utiliser une attaque par déni de service pour empêcher un thermostat intelligent de fonctionner, ce qui peut entraîner une surchauffe ou une surgélation de la maison.

Les Attaques par Cryptage

Attaques par force brute

Les attaquants tentent de deviner la clé de cryptage utilisée pour protéger les données d’un appareil IoT. Cela peut être réalisé en essayant différentes combinaisons jusqu’à ce que la bonne clé soit trouvée.

Attaques par canal auxiliaire

Ces attaques exploitent des faiblesses dans l’implémentation du cryptage pour décrypter les données sans connaître la clé. Les canaux auxiliaires peuvent être des canaux physiques ou logiques utilisés pour obtenir des informations sensibles.

Attaques par rejeu

Capture et relecture de messages cryptés pour obtenir des informations sensibles. Les attaquants peuvent intercepter des communications chiffrées, enregistrer les données et les réutiliser ultérieurement.

Exemple : Un pirate informatique peut utiliser une attaque par force brute pour décrypter les données stockées sur un disque dur d’une caméra de sécurité IoT.

Exemples concrets de cyberattaques IoT

Vous l’aurez compris, ce ne sont pas les types de cyberattaques qui manquent. Plongeons maintenant dans des exemples concrets, des scénarios réels où la cybersécurité dans l’IoT ont été mises à rude épreuve. Ces cas nous éclairent sur la réalité des menaces qui planent sur nos infrastructures critiques, nos objets connectés du quotidien et même nos véhicules.

Découvrez les coulisses inquiétantes des cyberattaques dans cette vidéo ! Des exemples concrets vous attendent !

Piratage des caméras Trendnet

En 2012, les caméras IP de la marque Trendnet ont subi une cyberattaque. Loin d’être un simple incident isolé, cette cyberattaque met en lumière la vulnérabilité des objets connectés banals et les graves conséquences qui peuvent en découler.

Les caméras Trendnet étaient affectées par une vulnérabilité, exposant un grand nombre d’utilisateurs à travers le monde.

Cet incident a contribué à sensibiliser le public aux risques de cybersécurité liés aux appareils connectés et à l’importance de mettre en place des mesures de protection adéquates.

Piratage du réseau électrique ukrainien en 2015

En décembre 2015, des attaquants ont réussi à infiltrer le réseau électrique ukrainien, provoquant une panne de courant généralisée

Les conséquences de cette attaque ne se limitaient pas à des lumières éteintes, elles ont mis en lumière la capacité d’acteurs malveillants à perturber des services vitaux, mettant en danger la stabilité d’un pays entier.

Les conséquences de ce piratage ont été dévastatrices. Des milliers de foyers ont été plongés dans l’obscurité, les services essentiels ont été perturbés, et la confiance dans la sécurité des infrastructures critiques a été ébranlée. 

Piratage du thermostat d'un aquarium dans un casino

En 2017, des hackers ont compromis la sécurité d’un casino en utilisant comme point d’entrée le thermostat connecté d’un aquarium

Ce dispositif, apparemment anodin, a été exploité pour accéder au réseau du casino, mettant en danger non seulement la sécurité du système de gestion environnementale, mais potentiellement celle des informations confidentielles stockées par le casino.

L’exploitation de vulnérabilités dans des appareils apparemment banals peut avoir des conséquences graves. Dans ce cas, un simple thermostat d’aquarium a été utilisé comme porte dérobée, soulignant la nécessité de renforcer la cybersécurité même dans les objets connectés les moins considérés.

Piratage d'une Jeep Cherokee en 2015

En 2015, des chercheurs en sécurité ont démontré leur capacité à prendre le contrôle à distance d’une Jeep Cherokee, manipulant divers systèmes, y compris la transmission et les freins. Cette attaque a mis en évidence la vulnérabilité des véhicules connectés et les conséquences critiques de telles intrusions.

Les répercussions pour la sécurité des conducteurs sont évidentes. La possibilité de manipuler les systèmes vitaux d’un véhicule à distance peut mettre en danger la vie des personnes sur la route. Cela souligne l’urgence d’établir des normes de cybersécurité strictes dans le domaine en expansion rapide de la voiture autonome.

Ces exemples concrets, nous dévoilent mieux la réalité des menaces qui planent sur nos infrastructures, nos foyers et nos véhicules. 

Ces situations réelles soulignent l’importance cruciale de la cybersécurité dans l’IoT et la nécessité d’innover pour protéger notre monde de plus en plus connecté.

Recommandations pour se protéger des cybermenaces IoT

Se protéger devient plus qu’une nécessité, face à l’augmentation des cyberattaques dans l’IoT.

En 2022, 385 000 cyberattaques réussies ont touché des entreprises et des organisations publiques en France, pour un coût total de 2 milliards d’euros.

Source : Asterès

Au vu de ces chiffres, il est crucial de prendre des mesures concrètes pour protéger vos appareils et vos réseaux. Voici quelques recommandations :

Sécuriser les appareils

  • Utiliser des mots de passe forts et uniques pour chaque appareil.
  • Mettre à jour régulièrement le firmware des appareils.
  • Activer le chiffrement des données pour les appareils qui le permettent.
  • Désactiver les services et fonctionnalités non utilisés.

Prêt à connecter HâpyCO avec IP privée fixe

Sécuriser le réseau pour la cybersécurité IoT

  • Utiliser un réseau Wi-Fi distinct pour les appareils IoT.
  • Activer le pare-feu sur votre routeur.
  • Utiliser un VPN pour crypter vos communications IoT.

Choisir des solutions fiables et sécurisées

Hâpy Services propose une solution complète de Cybersécurité IoT qui comprend :

 

En choisissant la solution HâpyCO, vous bénéficiez d’une expertise et d’une technologie de pointe pour protéger vos appareils et vos données contre les cybermenaces.

solution HâpyCO infrastructure iot professionel

Notre conclusion sur la Cybersécurité IoT

La cybersécurité IoT émerge comme un défi pressant et incontournable de notre ère connectée. Les exemples poignants d’attaques contre des infrastructures critiques, des objets du quotidien et même des véhicules soulignent la réalité omniprésente des menaces qui planent sur notre monde de plus en plus interconnecté.

Face à une augmentation alarmante des cyberattaques, il devient impératif d’agir maintenant plutôt que de réagir après une intrusion. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, avec 385 000 cyberattaques réussies en 2022, représentant un coût exorbitant de 2 milliards d’euros.

Les recommandations pratiques pour sécuriser les appareils, renforcer les réseaux et choisir des solutions fiables comme celle proposée par Hâpy Services offrent des avenues tangibles pour renforcer notre défense contre ces menaces persistantes. La responsabilité individuelle et collective dans la protection de nos environnements connectés ne peut être surestimée.

N’attendez pas qu’il soit trop tard. Agissez dès à présent pour sécuriser votre monde connecté et ériger un rempart efficace contre les cybermenaces. La protection de notre avenir numérique commence aujourd’hui.

 

Notre solution HâpyVPN

Explorez la puissance de la connectivité sécurisée avec HâpyVPN, votre partenaire incontournable pour une expérience VPN industrielle sans compromis

Partagez cet article

Nos récents articles

Carte SIM eUICC vs Multi-IMSI : Lequel choisir ?
Conseil

Carte SIM eUICC Vs Multi-IMSI : Laquelle choisir ?

Deux technologies prometteuses émergent pour répondre à ce défi : les cartes SIM Multi-IMSI et les eUICC (cartes SIM embarquées). Chacune présente ses propres avantages et inconvénients, ce qui rend le choix crucial pour les entreprises qui cherchent à déployer des solutions IoT optimisées.

Services gérés IoT _ Quels sont les apports _
Conseil

Services gérés IoT : Quels sont les apports ?

La révolution de l’Internet des objets (IoT) a profondément modifié notre manière d’interagir avec la technologie, créant un vaste réseau d’appareils interconnectés qui collectent, échangent et analysent des données. 

Avec HâpyCO, Connectez vos équipements, Partout,
en Toute Sécurité

Concentrez-vous sur votre cœur de métier, et externalisez le maintien en condition opérationnelle de votre infrastructure IoT privée.
Prêt à connecter HâpyCO avec IP privée fixe